Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vie quotidienne

Fontenay le Comte, ville fleurie...

Publié le par Ronny LOUINEAU

DSC00313Alors que la pluie est tombée ce Samedi soir, la sécheresse et les fortes températures sont une invitation à la déambulation dans des endroits frais et ombragés.

La ville de Fontenay le Comte qui est classée au palmarès des Villes Fleuries depuis 2002 et avec 3 fleurs depuis 2004, offre cette année encore un fleurissement exceptionnel avec de nouvelles installations.

Entre gestion raisonnée et créativité, le service des espaces verts a réalisé un travail donnant un résultat du plus bel effet.

Petite visite guidée en photos... 

 

DSC00168  DSC00336  DSC00216  DSC00229

Comme les années précédentes, les jardinières ont retrouvé le parapet du Pont Neuf et le parvis de l'Hôtel de Ville. Rue Clemenceau, les palmiers donnent un air méditerranéen à cette perspective.

DSC00304  DSC00159  DSC09677  DSC00296 
Invitation à la promenade dans les allées du jardin des Jacobins, les géraniums ornent les grilles du parc. Beaucoup de nouveautés cette année : vasques suspendues sur les candélabres de la rue Clemenceau, structure fleurie devant l'office de tourisme et jardinières sur les bancs et garde-corps de la place du 137è au Marché aux Herbes.
DSC00265  DSC00241  DSC00282 Cliquez sur les photos pour les agrandir...
Le carrefour Blossac accueille cette année une nouvelle pyramide de fleurs aux couleurs éclatantes alors que place de la Bascule les végétaux prennent leur place.

DSC00281  DSC00275  DSC00271  DSC00170
Quai Poêy d'Avant, les monuments et la tour de l'Octroi émergent d'un océan de verdure ! Sous la passerelle, les cygnes, les pieds dans l'eau, sont au frais !
DSC00318  DSC00312  DSC00317  DSC00123  
Sous les grands platanes du jardin de l'hôtel de ville et au bord des bassins, un peu de fraîcheur. A l'extrémité de la rue de la République, le jardin Mauresque permet une pause exotique à proximité de l'espace René Cassin.

Photos : Ronny Louineau

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article
Repost0

commentaires

Fontenay s'est réveillé sous la neige...

Publié le par Ronny LOUINEAU

P1060226En ce matin de décembre, la neige étend son manteau blanc, pour le plus grand plaisir des enfants...mais pas forcément pour celui des plus grands !

Après les chutes de neige de la nuit, la principale difficulté était de circuler. Les services municipaux ont cependant largement contribué à améliorer la situation en salant dans un premier temps les zones les plus sensibles (placeViète, rue Clemenceau). Vers 8h15 la rue de la République était saturée dans les deux sens, la Place Viète rendait la vie dure aux propriétaires de BMW et la rue Tiraqueau légèrement bloquée entre la place Viète et le rond-point du Porteau. Point positif (c'est le principe du blog...) les bonhommes et les boules de neige ont fait leur grand retour !

 

P1060188  P1060196  P1060209  P1060197  P1060195

Dans la matinée, la circulation était moins dense, alors que les employés municipaux poursuivaient le salage permettant le passage des véhicules dans des passages difficiles tels que le  Pont Neuf et la place Viète

P1060198 P1060200  P1060223  P1060231  P1060230  P1060237 

Jardin de l'hôtel de ville et parc Baron la neige donne une ambiance à l'acoustique feutrée alors que la blancheur immaculée rehausse l'élégance du kiosque de la place Viète

P1060225  P1060227  P1060229  Cliquer sur les photos pour les agrandir

Vus depuis le parc Baron : le faubourg des Loges, la Sénéchaussée, la tour de la Boulaye et Notre Dame

P1060193.JPGP1060194P1060203P1060211P1060213DSC06500.JPG

Les quais de la Vendée, la tour de l'Octroi et le jardin du souvenir surlignés en blanc... Compagnon de jeu éphémère, le bonhomme de neige était là !

Photos : Thierry Delmarre - Agnès Louineau (dernière photo)

 

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article
Repost0

commentaires

Zones 30 et de rencontre : mode d'emploi

Publié le par Ronny LOUINEAU

ZONE-30---ZONE-DE-RENCONTRE.jpgDans les années 2000, la ville de Fontenay a mis en place une zone 30 qui englobe une partie du centre ville et toute une zone incluant les lycées Rabelais et Notre Dame ainsi que le collège Saint-Joseph. Plus récemment, les aménagements liés à la place de Verdun ont permis la création d'une zone de rencontre s'articulant autour de la place de la Bascule, une partie du quai Poëy d'Avant et de la rue du Port.

La création d'une zone de rencontre s'inscrit dans la volonté de mettre le piéton au coeur de l'espace public tout en répondant à la nécessité de maintenir une circulation automobile. Dans l'esprit du code de la route qui réglemente les zones de rencontre, l'objectif est de faire cohabiter différents usagers ainsi, le terme "rencontre" souligne que les interactions doivent se gérer, non par un rapport de force mais bien par un comportement de courtoisie devant bénéficier aux usagers les plus vulnérables (piétons et cyclistes).


A Fontenay, plus d'un an après son activation et après une période de rodage, le concept semble plutôt bien fonctionner.

DSC06416Zone 30 :

- Les passages piétons réglementaires ne sont pas nécessaires néanmoins, s'il en existe, ils doivent être empruntés
- La vitesse des véhicules est limitée à 30 km/h
- La circulation des cyclistes peut se faire à double sens dans les rues à sens unique (sauf dispositions locales)

 

SIGNALISATION--2-.JPGZone de rencontre :

- Les piétons sont prioritaires et sont autorisés à circuler sur toute la largeur de la chaussée sans pouvoir y stationner. Ils ne doivent cependant pas gêner sciemment la circulation des autres usagers (vélos, voitures, transports en commun)
- La circulation des véhicules motorisés est autorisée avec un limitation de la vitesse à 20 km/h, l'arrêt et le stationnement sont interdits en dehors des emplacements matérialisés
- Priorité à droite,
- La circulation des cyclistes peut se faire à double sens dans les rues à sens unique (sauf dispositions locales),

DSC06389  DSC06413  DSC06420 Cliquer sur les photos pour les agrandir
L'entrée de la Zone 30, ici rue Rabelais, est matérialisée par un îlot central et un coussin berlinois, la chaussée et les trottoirs sont très clairement séparés . Du coté de la place de la Bascule, la zone de rencontre marque son statut par un ensemble d'aspect très homogène : la partie ouverte aux véhicules et les cheminements piétons sont au même niveau et traités avec le même matériau.

Photos et infographie : Ronny Louineau - Vue aérienne : Google Earth

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article
Repost0

commentaires

La rue des Loges : festival, artisanat, culture & traditions

Publié le par Ronny LOUINEAU

AFFICHE - SARDINES A ST JEANLa rue des Loges se prépare à recevoir sa seconde édition du festival "des Sardines à Saint Jean" qui aura le Samedi 24 juillet. Au programme : 24 concerts, ballade contée dans le vieux Fontenay, animations de rue, atelier de lutherie, stages de danses traditionnelles, stages de violon et d'accordéon.. Notons également qu'une certaine effervescence s'est emparée de la rue depuis quelques temps. La ville tout d'abord à ouvert une boutique estivale destinée à présenter les produits issus de l'artisanat local. L'Atelier de Mélusine vous propose des peintures sur toile de lin, des aquarelles, de la peinture sur verre, de la sculpture sur bois et sur pierre, de la vannerie, de la maroquinerie... Soulignons également l'excellente initiative de l'Espace du Marais qui ouvre une boutique à l'angle de la rue des Loges et de la Petite Rue, la Boutique du Bas Poitou où touristes et amoureux de la ville de Fontenay trouveront toutes sortes d'ouvrages sur la ville et la région, cartes postales, cartes de randonnées, friandises locales...

 

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article
Repost0

commentaires

Stationnement : retrouvons le bon sens !

Publié le par Ronny LOUINEAU

PLACES 137 THIVERCAY HERBES BASCULEAvec l'aménagement des places du 137e RI, Thivercay et Marché aux Herbes au début des années 2000, très rapidement le problème de l'organisation du stationnement a fait surface. En effet, les places de stationnement sont matérialisées par des clous en inox dont la perception, lorsqu'ils sont encore présents, n'est pas aisée. A l'origine, le stationnement devait s'effectuer de part et d'autre de la bande de roulement en enrobé noir. Cette organisation permettait - sur le plan - la création d'un vaste trottoir coté rue Clemenceau ainsi que le long de la résidence Thivercay.

Cette absence totale d'organisation génère non seulement des problèmes de stationnement mais aussi des problèmes de sécurité (vitesse, priorité...). 

Pour ces trois places, il conviendrait de matérialiser de manière non équivoque les places de stationnement, organiser la sortie de la rue du Pont aux Chêvres sur la rue Clemenceau et protéger les zones piétonnes (barrières, potelets...). 

Bis repetita ? 

Avec la place de la Bascule et la rue du Port, aux mêmes causes les mêmes effets. Le long des façades de la Place de la Bascule, les véhicules sont si proches des maisons que certains riverains ne peuvent ouvrir ou fermer leurs volets et de l'autre coté de la voie stationnement droit ou en biais selon l'humeur.

Rue du port, c'est le premier arrivé qui fixe les règles de stationnement pour les autres automobilistes (stationnement en épi ou en batterie selon les cas)

Au niveau de l'ancien rond point des médaillés militaires, le stationnement "sauvage" entrave la bonne fluidité du carrefour. Dans certains, les véhicules ne peuvent se croiser.

Dans ce cas là encore une signalisation horizontale visible par tous et des dispositifs infranchissables permettraient à cet espace public dont l'aménagement recueille de nombreux suffrages d'être parfait et vraiment agréable.

DSC03455  DSC03469  DSC03464  Cliquer sur les photos pour les agrandir

Stationnement difficile, circulations douces dangereuses     

DSC03458  DSC03462 

Sortie et régime de priorité sur la rue Clemenceau mal identifiés
4x4 et manque de civisme : stationnement assuré !

  PLACE DE LA BASCULE (26)  PLACE DE LA BASCULE (27)  DSC03530

Place de la Bascule : même problématique, les clous n'y changent rien.

Vue aerienne : Google Maps - photos & infographie : Ronny LOUINEAU

Publié dans Vie quotidienne

Partager cet article
Repost0

commentaires

<< < 1 2